Arrivée le 2 Mai 2012,

Le BRO WAROk accoste à l'ile à vache !

 Chers amis bonjour à tous .

Mission accomplie la livraison des matériels et marchandises au profit

de l'orphelinat Saint-François de soeur Flora a bien été effectuée par

les pirogues de l'ïle à vache .

Nous avons visité l'orphelinat , LE CHOC  ! que par pudeur nous ne

décrirons pas ici , mais pour nous des situations insoutenables qui sont

pourtant leur quotidien ... Le dévouement de soeur Flora et des

bénévoles est une véritable vocation très au dessus de nos moyens , nous

en revenons avec une grande humilité , conscient que sont eux et non pas

nous qui font des actions extraordinaires !


La vie sur l'île est d'un autre temps , disons un siècle avant nous ,

mais les habitants sont d'une grande gentillesse , travailleurs ,

courageux avec leurs moyens rudimentaires d'agriculture et de pêche .

Chacun cultive son petit terrain , nourrit une vache , un cabri ,

ceuille des mangues , des bananes etc ... qu'ils nous proposent . Je

veux ici démentir formellement certains propos tendant à affirmer que

les Haitiens ne souhaitent que de l'assistance , non ils recherchent

leur autonomie car ils sont fiers et chacun nous propose des services ,

laver notre linge , nettoyer le bateau ...


Il n'y a ni eau ni électricité , les femmes s'en vont à la source

portant des bidons d'eau sur la tête , la lumière se fait à partir de

batteries qu'ils vont recharger chaque semaine près d'un groupe

électrogène collectif .

Chaque jour et toute  la journée de nombreuses pirogues nous rendent

visite , accostent le bateau pour nous demander du riz ou du matériel de

pêche . Nous ne pouvons satisfaire tout le monde , mais nous efforçons

de distribuer au mieux notre cargaison prioritairement aux femmes qui

viennent avec des enfants . Je veux remercier toutes les personnes qui

ont remis des paquets lors de la collecte au centre Leclerc de Riantec

car ces dons sont très utiles . Encore merci .

En ce qui concerne les voiles , environ une centaine que nous avions

embarquées , pour éviter l'émeute nous avons réunis quatre responsables

des villages de pêcheurs et avons réparti entre eux , a charge pour eux

d'en faire la distribution .


La description de l'île à vache est trop longue pour être traitée ici ,

mais fera l'objet d'un livre que j'écris sur cette mission et sera

publié dès mon retour prévu le 1er juillet .

Pour l'équipage , le  capitaine Alain Malardé

  

Chers amis bonjour .
Ce matin à 11h30 le Bro Warok à fait son entrée dans l'anse de Port Morgan au nord de l'île à vache , escorté de " bateaux pays " , pirogues à voile  maniées avec une grande agilité par les pêcheurs Haïtiens. L'approche de l'île par le canal du sud qui sépare la grande île d' Haïti de l'île à vache est  particulièrement délicat car parsemé d'une multitudes de bouteilles plastique servant à repérer les engins de pêche .Des plongeurs ne disposant d'aucun moyen de repérage pêchent aussi au milieu du canal qui n'est profond que d'une dizaine de mètres . Le passage ne peut donc se faire que de jour c'est pourquoi nous avons du naviguer au large toute la nuit. Nous avons fait connaissance avec Anthony dit " Toto " responsable de
l'orphelinat Saint-François et qui organisera dès demain matin le débarquement des matériels et des vivres. Le bateau est actuellement au mouillage paisible dans la baie de Port
Morgan entourée de magnifiques cocotiers et bénéficie d'un repos bien mérité, l'équipage aussi d'ailleurs.

   Bien cordialement le Capitaine Alain Malardé